Resized_gul_visale

L’une des mesures phare de la loi Alur, La Garantie Universelle des Loyers (GUL) devrait être enterrée et laisser place à une version allégée. L’équipe de l’ancienne ministre Duflot avait imaginé une garantie des loyers pour tous visant à rassurer les bailleurs et facilitant l’accès au logement des ménages aux ressources modestes.  

VISALE – Visa pour le Logement et l’Emploi       

D’après les dernières informations, La Garantie Universelle des Loyers (GUL) laisserait place à un nouveau dispositif pensé par le gouvernent et Action Logement (ex 1% logement). Un dispositif nommé VISALE (Visa pour le Logement et l’Emploi) prévu pour février et qui se concentrera sur les salariés précaires (CDD, Intérim, CDI en période d’essai) et sur les jeunes actifs de moins de 30 ans ne respectant pas tous les critères classiques de solvabilités.

Mode de fonctionnement

Selon le vice-président d’Action Logement Jean-Baptiste Dolci, pour bénéficier de ce nouveau dispositif, les locataires éligibles en accord avec les propriétaires devront déposer une demande auprès d’Action Logement dans les 12 mois à compter de la signature du contrat de travail pour les moins de 30 ans et dans les 3 mois pour les plus de 30 ans. Attention cependant à ce que le loyer ne dépasse pas 50% des revenus pour le demandeur.

Les logements Concernés par VISALE

Les logements pouvant être éligibles à ce nouveau dispositif sont les locations nues ou meublées à usage de résidence principale. Le loyer ne devra pas dépasser 1500€ charges comprises à Paris intra-muros et 1300€ dans le reste de la France.

Le coût estimé du dispositif VISALE serait de 120 millions d’euros et le gouvernement réfléchi à une extension pour les personnes actuellement au chômage. Les derniers détails devraient être communiqués début février pour ce dispositif qui enterre la garantie universelle des loyers si chère à Cécile Duflot.