Resized_taux_dinteret

Après un mois de mai historiquement bas en terme de taux d’intérêt, une hausse a été observée en juin/juillet d’environ 0,2%/0,3%. Le mois d’août a été quasiment stable selon le baromètre Meilleurtaux.com avec des taux moyens hors assurance de 2,22% sur 15 ans, 2,49% sur 20 ans et 2,85% sur 25 ans.

Les prêts à taux fixe sont basés sur le coût de refinancement, ce qui signifie que les taux d’intérêts sont corrélés au taux d’emprunt de l’Etat français (OAT 10 ans) auquel s’ajoute la marge de l’établissement bancaire située entre 0,5% et 1,5%.

La hausse probable de l'OAT devrait entraîner mécaniquement une augmentation à moyen terme des taux. Selon le courtier CAFPI, la hausse ne sera pas brutale mais prendra de l’ampleur en 2017. Il projette une augmentation de 0,2% en 2016 puis 0,8% en 2017 ce qui représente au final un écart de 1% par rapport au point bas de mai dernier.  

La projection de la CAFPI donnant en 2017 un taux moyen sur 20 ans hors assurance à 3,30% impactera le pouvoir d’achat des ménages : pour un bien de 200 000€ la mensualité augmentera d’environ 100€ d’ici 2017, cependant la hausse des taux d’intérêt ne devrait pas casser la reprise prévue du marché immobilier.